Bandeau_reaf_Complet.gif

Migrants internes, migrants de retour et dynamiques socio foncières dans le Sud-ouest du Burkina Faso
Mahamadou Zongo  1, *@  
1 : Université de Ouagadougou  -  Site web
03 B.P. 7021 Ouagadougou -  Burkina Faso
* : Auteur correspondant

Pendant longtemps épargné par les migrations internes, le Sud – ouest du Burkina Faso a accueilli à partir de la fin des années 90 et début année 2000 d'importants flux migratoires alimentés d'un part par un courant interne et d'autre part par des migrants de retour de la Côte d'Ivoire. Le courant interne lui-même était animé d'une part par des migrants qui venaient directement du plateau central et du nord du pays, qui sont les principales zones de départ des migrations burkinabè, et d'autre part, par des candidats ayant fait une première expérience migratoire dans la vielle zone cotonnière où la pression foncière a fini par générer des conflits fonciers, des retraits de terre et donc du départ de ceux qui en étaient les victimes.

Le courant en provenance de la Côte d'Ivoire a débuté vers la fin de la décennie 1990 et alimenté par des migrants de retour qui, en Côte d'Ivoire, étaient victimes de stigmatisation consécutive à la diffusion de l'ivoirité ainsi que des conflits intercommunautaires que le pays commençait à connaitre. Ce courant a connu une brutale intensification avec le déclenchement de la rébellion au début des années 2000 qui a provoqué un retour massif de migrants qui seront requalifiés rapatriés. Bien qu'étant des migrants de retour, nombreux parmi ceux qui ont choisi de s'installer dans le Sud – est n'en étaient pas originaires.

Dans la zone d'accueil, l'arrivée des migrants génèrent d'importantes transformations socio foncières dont la rapidité et la brutalité entrainent une multiplication de conflits intra et intercommunautaires.

La communication, après une brève description du contexte et ses transformations, s'attèlera à analyser les stratégies diversifiées des migrants mais aussi l'utilisation de la migration comme une ressource pour les diverses catégories d'acteurs individuels et institutionnels de la zone d'accueil.


Personnes connectées : 2