Bandeau_reaf_Complet.gif

Risque de polygamie et comportement d'épargne des femmes.
Isabelle Chort  1, *@  , Marie Boltz  2, *@  
1 : UMR DIAL  (DIAL)  -  Site web
Institut de recherche pour le développement [IRD] : UR225, Université Paris Dauphine - Paris IX
4, rue d'Enghien 75010 Paris -  France
2 : Centre de recherche en économie du développement  (CRED)  -  Site web
rue de Bruxelles 61, B-5000 Namur, Belgique -  Belgique
* : Auteur correspondant

Dans une société polygame, toutes les femmes monogames courent le risque de voir leur union
devenir polygame. Or ni les économistes ni les anthropologues ne se sont penchés sur l'impact que
le risque de devenir polygame peut avoir sur les décisions économiques des épouses monogames.
Nous étudions cette question dans le cas du Sénégal en utilisant des données de panel
individuelles. Nous estimons tout d'abord la probabilité qu'une union monogame devienne
polygame à l'aide d'un modèle de durée. Dans un second temps, nous estimons l'impact du risque
prédit de polygamie sur les décisions d'épargne des femmes en union monogame. Nos résultats
montrent que le risque de devenir polygame accroît le montant d'épargne des femmes détenu
hors du ménage. Ce résultat peut s'interpréter comme la mise en oeuvre de stratégie d'autoprotection
contre le choc négatif représenté par l'arrivée d'une deuxième épouse dans le ménage.
Nous trouvons que cet accroissement de l'épargne est réalisé au détriment de la consommation
alimentaire du ménage, mais aussi des dépenses privées non alimentaires des femmes


Personnes connectées : 3