Bandeau_reaf_Complet.gif

S'imposer comme médiateur : modes d'(auto)représentation d'une connaissance de la Chine au Cameroun
Alexandra Galitzine-Loumpet  1@  
1 : Centre d'études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques  (CESSMA)  -  Site web
Université Paris-Diderot, IRD, Inalco
Bâtiment Olympe de Gouges rue Albert Einstein, 75013 Paris -  France

(panel : Entre la Chine et l'Afrique : l'émergence de nouvelles figures sociales - coordination Françoise Bourdarias & Alexandra Galitzine-Loumpet)

En abordant les espaces de diffusion de la culture chinoise en Afrique, les travaux menés dans le cadre de l'ANR EsCA (2011-2015) ont interrogé les divers acteurs impliqués et tenté d'en préciser les catégories et les modalités de légitimation. En se basant sur des enquêtes menées au Cameroun en 2012, 2013 et 2015, cette contribution entend poursuivre cette réflexion sur les niveaux d'apprentissage et de compétence et les sphères d'activités conséquentes, notamment en portant attention aux canaux de diffusion et sur aux modes d'(auto)représentation des capacités à la médiation (blogs et medias sociaux camerounais).

(à rétirer si plusieurs communications proposées)


Personnes connectées : 3