Bandeau_reaf_Complet.gif

Mémoires d'un paysage dans la poésie peule de Bakary Diallo : l'enjeu écopolitique
Melanie Bourlet  1@  
1 : INALCO / LLACAN
INALCO, INALCO

Bakary Diallo fut tirailleur et l'un des premiers écrivains africains de langue française, auteur de Force Bonté (1926). Berger peul analphabète au moment de son engagement, il apprendra l'écriture et la langue française en autodidacte. Catalogué comme un auteur colonial ne comprenant pas les enjeux politiques de son temps, il tombera progressivement dans l'oubli. La découverte récente de manuscrits inédits permet d'éclairer d'un jour nouveau son projet littéraire. De retour au Sénégal en 1928, Bakary Diallo n'a en effet jamais cessé d'écrire. Il composa une œuvre poétique en peul profondément marquée par son expérience de la guerre et son attachement à la nature. J'essaierai de mettre en lumière dans cette communication le fort enjeu mémoriel que recouvre cette poésie, tout particulièrement dans le contexte actuel de dégradation de l'environnement dans la vallée du fleuve Sénégal. Il s'agira de répondre à la question suivante : dans quelle mesure cette poésie fortement marquée localement est-elle révélatrice de la dimension « éco-politique » d'un projet littéraire à l'ambition universelle ?


e
Personnes connectées : 1