Bandeau_reaf_Complet.gif

migrants du sud, l'incertitude structurée
Nabila Moussaoui  1@  
1 : Université Oran 2  (Mohamed Ben Ahmed)
Campus Belgaid -  Algérie

La migration a toujours suscité beaucoup d'interrogations, quant à ses motivations, ses itinéraires, ses acteurs. Dans cette contribution mon travail porte sur la migration dans un contexte particulier. Migrer en situation de conflit, partir pour des raisons sécuritaire, politiques ou simplement à la recherche d'un nouveau mode de vivre.

Travailant actuellement sur trois profils distincts de migrants, les maliens, les syriens et les « brûleurs de frontières» algériens, dans un pays du sud l'Algérie, ma recherche vise à analyser les motivations en les liant au contexte politique et social pour comprendre ces nouveaux modes de départs et les connexions qui se font dans « l'entre-deux » de ces nouveaux acteurs du transnational comme les qualifie Tarrius.

Entre incertitude et projet élaboré, la migration est devenue une source de changement dans les sociétés du sud. Partir est se donner une chance de fuir un vécu difficile ou améliorer sa situation d'individu. La migration est ainsi une révolution en soi!


Personnes connectées : 2