Bandeau_reaf_Complet.gif

Livre de cuisine et manifeste : les avatars écrits de la modernité culinaire en Éthiopie des années 1910 aux années 2010
Thomas Guindeuil  1@  
1 : Centre français des études éthiopiennes  (CFEE)  -  Site web
CFEE - Ambassade de France PO BOX 5554 - Addis Ababa -  Éthiopie

Publié une première fois par le Centre français des études éthiopiennes, et récemment réédité par un éditeur éthiopien, Ye-muya quncho, le livre de cuisine de la wayzaro (dame) Qonjit Zawga Haylu, est un objet bien particulier. Publié à partir de notes anciennes, rédigées par une épouse de haut dignitaire éthiopien des années 1910-1920, celui-ci a été mis en forme par un historien éthiopien, Berhanou Abebe, aujourd'hui décédé. Plusieurs fois présenté comme le « premier livre de cuisine éthiopienne », il est d'abord un texte réalisé à destination de plus jeunes générations ayant peu connu les fastes aristocratiques de l'Ancien Régime. Ce texte circule aujourd'hui sur Internet, sur des sites fréquentés par la diaspora éthiopienne d'Amérique du Nord. Par sa construction en plusieurs étapes, le texte contribue à la connaissance de plusieurs étapes de l'histoire de la cuisine et des ses représentations en Éthiopie. Si le matériau initial, aujourd'hui apparemment inaccessible, semblait surtout tenir de la « source de la pratique », le produit final est d'abord un manifeste d'une certaine idée du bon goût, et de la gastronomie éthiopienne. Un texte aussi qui, s'il met en œuvre les terroirs éthiopiens et les « traditions » culinaires du pays, revêt des formes et des finalités globalisées. Cette présentation se propose d'étudier ce texte tant dans son contenu que dans ses intentions, son histoire, qui révèlent l'action de différents acteurs qui se sont tour à tour estimés dépositaires de savoir-faire spécifiques. À travers ce texte, c'est le rôle de la cuisine de cour éthiopienne dans la construction de l'imaginaire national et dans la pratique culinaire de la restauration, ainsi que sa place dans les différents avènements de la « modernité » éthiopienne, qui se font jour.


Communication proposée pour l'atelier : Situer les Afriques dans une histoire mondiale de l'alimentation : cuisines, consommation, commensalité


Personnes connectées : 1