Bandeau_reaf_Complet.gif

Rap et pouvoir de la parole en Afrique du nord. L'affaire El 7a9ed, musicien militant du Mouvement du 20 Février marocain
Zineb Majdouli  1@  
1 : Laboratoire des sciences de l'information et de la communication Université de Paris 13  (Labsic)  -  Site web
Université Catholique de Lille, Université Paris-Nord - Paris XIII : EA1803

L'affaire du rappeur marocain Mouad Belghouate, aussi connu sous son pseudonyme, El 7a9ed, a défrayé les chroniques. Artiste et militant du mouvement du 20 février marocain, ses chansons dénoncent la corruption mais aussi l'oppression exercée par la monarchie marocaine sur le peuple. Il est arrêté le 29 Mars 2012 suite à une plainte déposée par l'Agence nationale de sécurité marocaine et jugé pour les paroles insultantes dans sa chanson, Kilab Addawla (Chiens de l'État). Accusées de porter atteinte à la chose sacrée, ce sont ces paroles jugées diffamatoires et le discours juridique et médiatique qui les reconfigurent que je propose d'étudier dans cette communication. A partir du corpus de chansons et de discours médiatiques, j'interroge ces paroles qui « diffament ». Quelle est leur action sur les protagonistes de l'affaire ? Comment sont-elles devenues le porte-symbole et le porte-parole de la dénonciation des pratiques répressives qui se sont exercées sur les manifestants du Mouvement du 20 février marocain ? Et comment l'action juridique et des autorités policières donne-t-elle du pouvoir à ces paroles ?

L'affaire prend en effet rapidement une dimension internationale, rejoignant les affaires d'oppression politiques et les revendications transnationale des mouvements sociaux citoyens. Amnesty international et les ONG de défense des droits de l'homme rejoignent la cohorte d'associations locales pour dénoncer les pratiques policières abusives et l'incarcération injustifiée du musicien. Ce dernier est nominé en 2014 par la suite au prix Sakharov décerné chaque année par le parlement européen, pour la liberté et l'esprit récompense le militantisme et l'engagement. En parallèle, ses chansons, dont certaines sont censurées, sont diffusées sur la toile et vues par des milliers d'internautes. C'est à travers l'analyse des chansons et des discours médiatiques qui les décrivent que je propose montrer comment le rap d'El 7a9ed, pratique langagière et parole engagée, est un révélateur des tensions entre les différents discours sociaux autour d'un problème public et des rapports de force entre un mouvement social, les médias et le pouvoir politique.



  • Présentation
Personnes connectées : 2