Bandeau_reaf_Complet.gif

La réduplication en Noon (langue Cangin) : Constructions et valeurs
Ndione Augustin  1@  
1 : Laboratoire Ligérien de Linguistique  (UMR 7270 CNRS, Université de Tours, BNF)  -  Site web
Université François Rabelais - Tours
3 rue des Tanneurs, 37000, Tours -  France

La réduplication en noon : constructions et valeurs

La réduplication est un procédé productif dans plusieurs langues dites à traditions orales mais aussi dans des langues telles que le français, l'anglais. Elle consiste en une copie totale ou partielle d'une base au niveau d'une copie. Ainsi, en noon (langue atlantique, du sous-groupe Cangin parlée au Sénégal), la réduplication est productive au niveau de plusieurs catégories lexicales, nous tâcherons de montrer quelles sont les principales caractéristiques de cette réduplication en noon, par exemple, nous répondrons à la question de savoir pourquoi un habitant de Thialy est appelé yaali-yaali, ou encore émigrer se dit kë kaan-kaan-drox (nous retrouvons dans ce construit le nominal kaan ‘maison'). Une telle étude permettra de mettre en lumière que ces réduplications relèvent de la morphologie de cette langue. En effet, certains noms se construisent par réduplication verbale, et d'autres par réduplication nominale.

Ensuite, nous nous intéresserons aux valeurs que ces réduplications construisent dans les énoncés. Il s'agira de voir, ce qui relève de l'invariant et ce qui permettraient de rendre compte des divers cas de variations et des valeurs associables à ces formes, par exemple :

  • Cicaa yëN ngo toolëk xen ngë yaali-yaali jaa
  • N POSS 1SG.O B.V FOC LOC n-red m.cl

    Grand-père mon déménager chez gens de thialy les

    C'est que mon grand-père a déménagé chez les gens (habitants) de Thialy.

    La réduplication est un moyen en (1) de construire une propriété des habitants de la localité Thialy. Ainsi, la réduplication est un moyen de construire une zone homogénéisée où les occurrences qui n'étaient jusque-là que différentiables deviennent indiscernables. L'outil employé dans l'analyse est la théorie des opérations prédicatives et énonciatives. Le choix de travailler dans ce cadre se justifie par le fait que chaque élément d'un énoncé donné est considéré comme un marqueur d'une opération linguistique abstraite, de ce fait la réduplication est considérée comme marqueur d'une opération. Les analyses menées sur les formes rédupliquées ont pour but de cerner la manière spécifique par laquelle celle-ci représente une opération linguistique. Nous proposons dans cette communication de décrire les constructions et d'analyser l'interaction entre la réduplication et son cotexte. Nous montrerons qu'à la valeur générale d'homogénéisation, s'allie d'autres valeurs telle que la diminution, la pluralité, la distributivité, reconnues comme les principales valeurs de la réduplication.

     


    Personnes connectées : 4