Bandeau_reaf_Complet.gif

Atelier : « Entre la Chine et l'Afrique : l'émergence de nouvelles figures sociales ».
Samia Hammou  1@  
1 : Laboratoire lorrain de Sciences Sociales  (2L2S)  -  Site web
Université de Lorraine : EA3478
UFR Sciences Humaines et Arts Ile du Saulcy, BP30309, 57006 Metz cedex 1 France -  France

Introduction

Face à la fermeture des frontières et aux durcissements des lois de circulation, notamment des pays du nord, cette situation a eu pour conséquence l'émergence de nouveaux territoires de circulation en Afrique. Notre communication prendra comme exemple l'Algérie, connue autre fois comme pays de départ tend à devenir ces dernières années un pays d'immigration et d'accueil d'étrangers sur son territoire. Plusieurs facteurs expliqueraient leur arrivée, nous prendrons l'exemple des commerçants chinois installés à la capitale depuis le début des années 2000. Ce sont des commerçants qui se sont spécialisés dans la vente des produits destinés à la consommation courante comme : l'habillement, la chaussure, linge de maison...

Le « made in China » semble avoir un succès auprès de la population algérienne, malgré les rumeurs sur le fait qu'il serait de mauvaise qualité. Ce succès est expliqué par le prix qui est compétitif est plus accessible pour une large partie des consommateurs, notamment la classe moyenne.

A l'instar de ce succès, nous nous interrogeons sur la réalité de cette présence au niveau de la société civile. C'est-à-dire, comment la population algérienne voit-elle cette présence, ou autrement dit quelles sont les représentations attribuées à ces commerçants ? Peut-on parler d'une cohabitation entre les deux populations ? Quelles sont les relations entretenues avec les commerçants chinois ? Mais d'un autre côté, il s'agit d'analyser également les représentations des commerçants chinois sur leur présence en Algérie. Après ces années passées en Algérie, que représente le pays d'accueil pour eux, l'Algérie serait-elle devenue un pays d'installation ou un simple pays de transit ? Comment ces commerçants voient leur avenir ? Quelles relations entretiennent-ils avec la population d'accueil ? Avec l'arrivée des ces étrangers, peut-on dire que l'Algérie tend à devenir un pays cosmopolite ?

Pour répondre à ces questions, nous commencerons dans un premier temps par présenter le contexte d'arrivée, la localisation et l'activité exercée par ces commerçants. Dans un second temps, nous présenterons les résultats de notre enquête de terrain, cela permettra d'appréhender les représentations et la cohabitation entre les deux populations et de comprendre le rapport à l'autre ou autrement dit le rapport à l'étranger. Enfin, cette analyse permettra d'éclaircir et d'apporter une réflexion sur la réalité de la question et la place de l'étranger, qui suscite nombre d'interrogation de la part de la population algérienne dans une société qui fut longtemps un pays de départ et qui tend à devenir un pays d'accueil.



  • Poster
Personnes connectées : 3