Bandeau_reaf_Complet.gif

La fuite des cerveaux Sud-Nord : Essaie d'analyse de la migration qualifiée ; Algérienne vers l'occident et étrangère vers l'Algérie.
Riad Boukherbab  1@  
1 : Université A. Mira de Bejaia (Algérie))  (UAMB)  -  Site web
Campus Aboudaw. Route de Tichy. Bejaia -  Algérie

La migration internationale des compétences africaine, notamment algérienne s'est accélérée à partir des années 1990, à la lumière de cette nouvelle donne de l'émigration qualifiée, une question centrale s'impose, est de savoir quels sont les facteurs qui poussent les compétences vers l'expatriation ? Du notre problématique central découle d'autres questions particulières à savoir ;

Quid de la fuite des cerveaux africains ? Pourquoi y a-t-il cette fuite ? Quelle est l'ampleur de ce phénomène (de et vers l'Algérie)? Quels sont les pays qui les accueillent et par quel moyens ? Quelles sont les causes et les conséquences de cette fuite ?

Une telle mobilité de compétences peut-elle être bénéfique et pour qui ?

Quelles sont les solutions envisagées ?

Pour répondre a ses questionnements, la présente communication sera repartie comme suit;

Seront analysée, tendances, parcours et ampleur de la migration qualifiée africaine vers l'Europe.

Ensuite, les déterminants et impactes de l'exode des cerveaux algériens vers l'Europe particulièrement les parcours des médecins algériens en France.

Nous appuyons notre analyse sur des plusieurs recherches introduites (KHELFAOUI, MUESETTE et al), des statistiques publiées par divers organismes nationaux notamment le (CREAD), le conseil nationale économique et sociale (CNES), organismes internationaux, l'ambassade de Frances et des thèses de recherché ayant étudié ce sujet.



  • Poster
Personnes connectées : 3