Bandeau_reaf_Complet.gif

La femme comme figure de transmission de la mémoire du passé
Buata Malela  1@  
1 : Université de Mayotte  (CUFR de Mayotte)  -  Site web
Route Nationale 3 - BP 53 - 97660 DEMBENI -  Mayotte

Atelier : Du recours aux archives...

Si la notion de figure peut s'entendre comme modalité simplificatrice de la complexité abstraite et concrète du monde social et de sa narration par les différents acteurs sociaux, elle peut se constituer en grille de lecture du discours littéraire d'auteurs afrodescendants. Parmi ces derniers, on peut s'arrêter sur le cas de l'auteur originaire du Rwanda, Scholastique Mukasonga, en essayant d'examiner comment son discours littéraire tente d'établir un rapport à l'histoire à travers notamment la figure de la femme. Celle-ci devient l'instance concrète de transmission d'une forme d'histoire qui se confond avec la mémoire du passé. De plus, cette figure peut prendre plusieurs formes dans la production narrative de Scholastique Mukasonga que l'on essaiera de remettre dans son contexte idéologique et littéraire pour en dégager les différents enjeux littéraires et extralittéraires. On s'appuiera alors sur la lecture de ses œuvres : Inyenzi ou les Cafards (2006), La Femme aux pieds nus (2008), L'Iguifou, (2010), Notre Dame du Nil (2012) et Ce que murmurent les collines (2014).


Personnes connectées : 2