Bandeau_reaf_Complet.gif

Soft power chinois en Afrique et modèles de développement: le discours des experts chinois
Martina Bassan  1, *@  
1 : Centre d'études et de recherches internationales  (CERI)  -  Site web
CNRS : UMR7050
56 rue Jacob 75006 PARIS -  France
* : Auteur correspondant

Le discours sur le soft power chinois en Afrique élaboré par les communautés d'intellectuels chinois représente une ressource importante pour comprendre et déchiffrer l'approche et la vision chinoises par rapport aux questions de développement. Depuis la moitié des années 2000 les publications en langue chinoise sur la puissance douce de la Chine en Afrique ont augmenté considérablement. Les chercheurs chinois ont décrit les relations sino-africaines comme le symbole du potentiel de la puissance douce chinoise et attribué souvent le succès de la politique africaine de la Chine à la capacité d'attraction de son modèle de développement. Quelles sont les caractéristiques et les valeurs mises en avant dans la définition de ce modèle? Quelles sont les éléments sur lesquels se construit la « compatibilité » avec le continent africain mais aussi l'opposition par rapport au modèle occidental? Ou encore, comment, dans la cadre de la stratégie diplomatique non coercitive de la Chine, la question du développement est-elle traitée? A partir d'une analyse des publications chinoises sur la puissance douce en Afrique et en nous appuyant sur des entretiens semi-directifs avec des experts chinois, nous proposons une analyse visant à apporter une réflexion sur le contenu du discours chinois sur la puissance douce en l'Afrique, dans l'objectif de comprendre non seulement quelle est la perspective chinoise vis-à-vis de la puissance douce, mais surtout quelles sont les ressources théoriques à travers lesquelles des concepts comme celui du développement sont appréhendés et interprétés en Chine.


Personnes connectées : 2